Rechercher

Adoption du pass de la honte : hypothèses explicatives

Dernière mise à jour : 18 janv.

Je dédie ce billet aux parlementaires de mon département, Jean-Bernard Sempastous député LREM (qui ne répond pas à mes mails), ainsi que Viviane Artigalas et Maryse Carrère, sénatrices, qui ont voté pour le pass de la honte. Je vous souhaite la paix intérieure.



Je démontrais dans mon précédent billet comment les promoteurs de la soupe font preuve d'obstination. Alors même que tout démontre l'inutilité et l'absurdité du pass vaccinal d'une part, et l'inefficacité des vaccins d'autre part, les parlementaires ont donc voté pour.


Essayons d'être logiques : si tous les promoteurs et défenseurs de la soupe s'obstinent, malgré l'évidence et les preuves qu'ils ont sous les yeux, c'est alors qu'ils ont d'autres motivations qui, soit leur faire perdre raison, soit sont supérieures à la logique.


Des preuves qu'il ne faut pas voir

Rappelons tout de même l'incroyable accumulation de preuves démontrant ces derniers jours l'absurdité de ces mesures honteuses, et même l'inefficacité et l'inutilité désormais avérée du vaccin :

- record de contaminations, malgré une population vaccinée à 80 %

- contaminations principalement des personnes vaccinées (le 30 décembre, 167 154 PCR+ dont 131 498 vaccinés)

- dans le même temps, variant moins dangereux (baisse des admissions en soins critiques)... et toujours un taux de létalité du bazar de moins de 1 %

- recul de l'épidémie amorcé dans les pays qui ont de "l'avance" (courbe en cloche, amorçage du recul)

- relâchement de la pression sanitaire dans les pays voisins

- contamination du ministre de la santé !


Hypothèses explicatives de l'obstination

Malgré tout ça, ils ont donc voté pour. Malgré tout ça, les promoteurs de la soupe, Manu l'emmerdeur, Olive, le ministre de la santé malade, Gaby le porte-parole, s'entêtent et entraînent dans leur obstination les parlementaires visiblement asservis. C'est donc qu'il y a d'autres raisons. Quelles peuvent-elle être ? Qu'est-ce qui peut pousser des décideurs à s'obstiner malgré des preuves évidentes et visibles par tous ? Il n'y a pas trente six mille raisons, j'en vois huit, après avoir tourné le problème dans tous les sens :


1. les promoteurs de la soupe disposent de données sur la dangerosité du virus que nous n'avons pas, qu'ils ne peuvent dévoiler, et qui les poussent à vouloir vacciner tout le monde. Peu probable, mais pourquoi pas ?


2. Les promoteurs de la soupe sont ignorants, incompétents et inintelligents. Possible.



3. Les promoteurs de la soupe sont morts de trouille. Probable.


4. Les promoteurs de la soupe sont manipulés et/ou corrompus. Possible.


5. Les promoteurs de la soupe utilisent le virus comme prétexte à la mise un place d'un contrôle social. Probable.

6. Les promoteurs de la soupe cherchent à masquer leur incompétence, et/ou à donner l'illusion qu'ils agissent et que leur action a un impact sur ce satané virus. Probable.


7. Les promoteurs de la soupe ont cru à un instant T que le pass sanitaire et la vaccination pouvaient être utiles, mais sont incapables de reconnaître leur erreur et ne peuvent se dédire publiquement, préférant donc aller au bout de leur logique. Fort probable. Nous sommes les champions en France pour ça.


8. Dernière hypothèse : les promoteurs de la soupe font preuve d'hubris, une démesure conférée par l'ivresse du pouvoir. Fort probable.


Il m'est avis que c'est pour un peu toutes ces raisons à la fois.

Errare human est, perseverare diabolicum les gars.




80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout